EDITION LIMITEE – CONSEILS AVANT ACHAT

Précaution d'usage avant d'acheter une oeuvre d'art en édition limitée

CONNAITRE L’EDITION LIMITEE AVANT D’ACHETER

Qu’est-ce qu’une édition ?

On parle d’édition pour une oeuvre aussi bien pour des tirages originaux que pour des tirages numérotés et qu’ils soient signés ou non par l’artiste. Le principe de l’édition étant que l’oeuvre soit créé à partir de procédés mécaniques. On trouve différents types d’éditions comme les lithographies, les sérigraphies, la gravure ou l’impression d’art (comme ici avec les oeuvres de Pierre-Marie Dutel)

La taille de l’édition est toujours indiquée. Par exemple 9/ 50. Une édition peut être aussi un exemplaire unique.

Il est facile de comprendre que la valeur et l’exclusivité de l’oeuvre vont varier en fonction du nombre de tirages et de la signature de l’artiste.

Donc en résumé une édition est un tirage d’un certain nombre d’exemplaires d’une oeuvre par un moyen mécanique. Le tirage peut être unique, mais la numérotation doit être indiquée. L’édition n’est pas forcement signé par l’artiste.

Qu’est ce qui fait la valeur d’une édition ?

C’est le plus important, mais vous l’aviez déjà préssenti !

Le facteur crucial est le nombre d’exemplaires tirés de l’oeuvre. La rareté étant bien sûr un gage de valeur. Si un très grand nombre de personnes possèdent l’oeuvre sa valeur aura du mal à augmenter. Au-delà d’un tirage de plus de 100 exemplaires, il ne faudra pas attendre de miracle de votre achat. Pour info, les éditions limitées des oeuvres de Pierre-Marie Dutel ne sont jamais supérieures à 10. Donc pour faire un bel investissement commencer toujours par rechercher les éditions à faible tirage.

Le numéro de l’édition. Les premières.

Le numéro d’un tirage en édition limitée n’a pas vraiment d’importance. Que vous ayez le 49/50 ou le 2/50 ils auront la même valeur. Il est quand même à noter que les collectionneurs seront prêts à mettre plus d’argent dans l’exemplaire numéro 1, celui-ci ayant un attrait particulier.

Les épreuves d’artistes.

Avant de lancer une édition limitée, les artistes ont l’habitude de faire des tirages personnels, appelés « épreuve d’artiste ». Ces tirages sont en supplément et ne comptent pas dans la numérotation de l’édition. Par contre la valeur de ces épreuves d’artistes est toujours importante. Ces épreuves d’artistes souvent différentes du tirage final, font donc partie intégrante du processus de création et, pour cela, sont très recherchés par les connaisseurs.

Les écarts

Il peut arriver que des exemplaires soient tirés dans des couleurs légèrement différentes, ou que l’artiste y est apporté à la main une touche finale. Ces exemplaires particuliers au sein d’une édition sont plus recherchés et ont donc plus de valeur. Notez que les oeuvres numériques de Pierre-Marie Dutel peuvent être commandées au sein d’une édition dans une taille différente. En passant commande d’un tirage particulier de ce type celui-ci aura d’autant plus de valeur dans le temps.

Autres remarques sur les éditions.

Si vous tombez sur une oeuvre qui vous intéresse, chez un brocanteur par exemple, vérifiez que l’oeuvre soit déjà encadrée. C’est une première garantie que l’oeuvre est été bien conservée. La vitre ne doit pas toucher le papier, à cause de l’acidité. Un passe partout est obligatoire surtout si l’oeuvre est ancienne. Notez que les nouveaux papiers dit musée ou archive, et les dernières techniques pour les vitres permettent de ne pas utiliser de passe partout. Mais là c’est obligatoirement du « neuf ».

Les techniques d’impressions.

Lithographie, sérigraphie, impression numérique. Dimension de l’oeuvre et difficulté de création d’une série influence le prix de l’oeuvre. Plus la difficulté est grande plus le prix de départ est élevé. Ensuite la valeur au fil du temps trouvera d’autres arguments pour augmenter.

Notez que les impressions numériques des oeuvres que vous trouvez sur ce site, sont faites dans les règles de l’art par un imprimeur expert Fine Art sur du papier qualité musée. Le prix varie en fonction du format.

Le certificat d’authenticité.

Il faut bien entendu le certificat d’authenticité de l’oeuvre si vous investissez. C’est une garantie pour vous mais aussi en cas d’une éventuelle revente. C’est toujours la personne la plus compétence et reconnue par ses pairs au moment de l’édition qui doit établir le certificat. Par exemple soit l’artiste, soit la galerie si l’artiste n’est plus là.

Attention : dans le cadre des impressions numériques (comme sur ce site), le meilleur certificat est celui de l’imprimeur. En effet, vous aurez ainsi la garantie de bien disposer d’un exemplaire original. Dans le cas ici présent c’est le même imprimeur qui tire les 10 exemplaires d’une oeuvre et qui délivre les 10 certificats d’authenticité. Donc si le certificat ne provient pas de cet imprimeur précisement c’est que vous aurez un faux entre les mains.

Voir en détail les éditions limitées des oeuvres de Pierre-Marie Dutel

+++

VOIR TOUS LES TABLEAUX ABSTRAITS GEOMETRIQUES DE PIERRE-MARIE DUTEL

Comments

  1. […] en plein essor pour reussir une magnifique à moindre coût c’est d’acquérir des éditions limitées, tirage imprimé d’une oeuvre d’art. Au bout d’une collection réussie, le […]

    1 mai 2020 Répondre
  2. […] L’avantage le plus connu de l’édition limitée est qu’elle permet de débuter une collection d’oeuvres d’art à moindre coût. Le prix de base est divisé par 4 ou 5 ce qui n’est pas négligeable ! Vous bâtissez votre patrimoine artistique à votre rythme, et vous pouvez beaucoup plus le diversifier, ce qui est un gage de sécurité et de réussite. Je vous invite à lire cet article : Conseil avant d’acheter une Edition Limitée […]

    20 mai 2020 Répondre

Répondre à COMMENT GAGNER AU LOTO – ONUMERO.fr Annuler la réponse